POLITIQUE

Centrafrique : Le panafricaniste Mohamed Khalid Chafaqui monte au créneau et interpelle le Président Touadera

Depuis quelques années, la République Centrafricaine est tombée en lambeaux suite aux multiples crises, qu’elle a connu.

Malgré la signature de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation, le peu qui reste des groupes armés, asphyxiés par les Forces Armées Centrafricaines, sous le commandement de Son Excellence Faustin Archange Touadera, n’a d’autres options de nos jours, que de se livrer à l’exploitation illégale des ressources naturelles du pays, dans le but de survivre au moins pour quelques temps.

Même si les mercenaires venus du Tchad, du Niger, Soudan et autres sont à l’origine du malheur du peuple Centrafricain. Il n’en demeure pas moins que le pays du Président Faustin Archange Touadera, est victime des manigances et complots de son entourage, pointé du doigt par plusieurs investisseurs escroqués et les panafricanistes, qui se sont toujours battus pour soutenir le Président Touadera, dans sa lourde tâche à la tête de la République Centrafricaine.

A cet effet, l’ONG Internationale Aimons Notre Afrique (ANA), par le canal de son vice-président, le panafricaniste dévoué de nationalité Marocaine, Mohamed Khalid Chafaqui et PDG du groupe CKM, monte au créneau et interpelle le Chef de l’Etat Centrafricain, à mettre fin à ce cartel au sein de son entourage, un cartel plusieurs fois dénoncé ces derniers temps par les panafricanistes et des leaders de l’ONG Internationale Aimons Notre Afrique (ANA).

Pour monsieur Mohamed Khalid Chafaqui, ce cartel dirigé par monsieur Sani Yalo, ne cesse de ternir l’image de la gouvernance du Président Touadera, avec des pratiques d’escroqueries, de détournements des investissements étrangers, ainsi que des coups bas qui pourraient finir par faire tomber le régime de Touadera.

Par ailleurs, le vice-président de l’ONG Internationale Aimons Notre Afrique (ANA), souligne aussi l’impact négatif que ce cartel pourrait avoir sur tout le travail abattu par les panafricanistes du continent, pour soutenir le Président Touadera. Pour cela, le Chef de L’Etat doit prendre ses responsabilités et mettre fin à cette situation qui n’honore en rien, le peuple Africain.

Enfin, monsieur Mohamed Khalid Chafaqui, réitère en son nom propre et au nom de tous les panafricanistes, le soutien indéfectible de ces derniers au Président de la République Centrafricaine, Son Excellence Faustin Archange Touadera.

Martial GBATE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *