A LA UNE

Afrique / Côte d’Ivoire : Les créateurs des pages WhatsApp “La Voix du Faso et Afrique Tribune” arrêtés par les autorités Ivoiriennes. Un ancien ministre burkinabé à la manœuvre pour la libération

Selon des informations de sources concordantes, les autorités Ivoiriennes ont arrêté les auteurs des pages WhatsApp, créées pour la déstabilisation du Burkina Faso, il s’agit du créateur du compte twitter Gauthier Pasquet et les pages “La Voix du Faso et Afrique Tribune” ainsi que la page “Burkina 24”. Pour l’heure, les auditions sont en cours et des noms sont connues, il s’agit de Abdoulaye Ouedraogo alias blocus, IB alias garagiste, tous des Burkinabé.

Le nommé Sylla Aboubacar SIDIKH, comme administrateur de “La Voix du Faso, lui-même aussi burkinabé.
Quant au compte Twitter, l’on peut cité, Gauthier Pasquet @ gauthier-pasq , Sidikh-sy @Sidikh_SY , candidat bictogo @CandidatBictogo , Sercom Panci @Team_bictogo, .

Les auditions étant en cours, selon nos informations, plusieurs personnalités Burkinabé sont citées dans ces auditions pour des complots de déstabilisation du Burkina Faso et du pouvoir de la transition du régime du Président Ibrahim Traoré.

Selon nos informations, un ancien ministre des affaires étrangères du Burkina Faso, insiste auprès des autorités Ivoiriennes pour étouffer cette affaire. Les autorités Ivoiriennes doivent collaborer avec les autorités du Burkina Faso, pour mettre aux arrêts, toutes ces personnalités Burkinabé qui ont fait le choix de mettre en mal les relations historiques des deux pays en se servant de la côte d’Ivoire comme base arrière pour déstabiliser le pays des hommes intègres.

Félicitations aux autorités Ivoiriennes, pour ces arrestations qui pourraient nettoyer l’image du pays de So Excellence Alassane Ouattara.

Affaire à suivre…

Alain GUILO

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *