Burkina-Faso : Une nouvelle tentative de coup d’état déjouer par le Président Ibrahim Traoré

le Président

Le Président de la transition, S.E Ibrahim Traoré, a affirmé, avoir déjoué à une tentative de putsch visé à son pouvoir la semaine dernière. Cette affirmation vient d’être opérer lors de sa rencontre avec plusieurs organisations de la société civile (OSC) et des leaders coutumiers et religieux, à Ouagadougou, afin de faire le point des actions à venir dans le cadre de la lutte antiterroriste et solliciter leur soutien dans la veille citoyenne.

Lors des échanges, le capitaine Ibrahim Traoré a déclaré que des sommes d’argent ont été distribuées à ces auteurs de la tentative de déstabilisation, et qu’ils sont bien connus. Dès lors, des opérations sont lancées et sont en cours dans plusieurs localités du pays.

En effet, cette rencontre a duré plus de deux (02) heures de temps, à la salle des conférences de Ouaga2000, participer par plus d’un millier de personnes. Grâce à la vigilance et le savoir-faire des hommes du Président I. Traoré, ainsi que la veille des citoyenne, l’ennemi vient d’être mis en déroute. Suivant les participants de la rencontre, le Capitaine Ibrahim Traoré a affirmé connaître les auteurs de la « manœuvre ». Cependant, il préfère ne pas les arrêter parce que voulant privilégier le dialogue.

Le Président de la transition a également indiqué, qu’il s’agit des valets locaux, faisant allusion aux présumés auteurs de ce putsch, qui tente de saper le moral et les efforts. D’ailleurs, il y a de l’argent qui est distribué pour cette tentative. Pour le Président Ibrahim Traoré, il ne faut pas se priver de cet argent. « Il faut prendre l’argent, bouffer, mais ne tombez pas dans le panneau », d’après notre correspondant à Ouagadougou. À cet effet, le Capitaine I. Traoré a demandé aux participants d’être en alerte et de se tenir prêts car le chemin ne sera pas facile.

Pour rappel, le lundi dernier des centaines de personnes avaient manifesté dans la capitale burkinabè pour dénoncer une tentative de déstabilisation du régime en place. Elles s’étaient réunies à la place de la nation pour apporter leur soutien au Président de la transition. Cela après ce qui était considéré comme des rumeurs sur une tentative de Coup d’État. À travers le Capitaine Ibrahim Traoré, ses médiocres et ennemis du Peuple Burkinabè seront déstabiliser. Ces Valets locaux de l’Impérialisme Occidental et petits servant locaux doivent savoir que le Burkina-Faso a désormais un Homme Fort et stratège à sa tête.

Razak A.

close

Ne manquez pas nos actualités!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This