Ukraine : Vladimir Poutine déclare la mobilisation de 300 réservistes

Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine s’est adressé aux Russes pour la première fois depuis le début de la guerre en Ukraine, mercredi 21 septembre 2022. Sans aller jusqu’à appeler à une mobilisation générale, il a appelé à une « mobilisation partielle » des réservistes et a déclaré que l’Occident était responsable de cette guerre.

En effet, l »origine de ce conflit remonte au 21 novembre 2013, à la suite de la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne.

« L’objectif de cet Occident est de détruire notre pays », a dénoncé Vladimir Poutine, mercredi 21 septembre en début de matinée, lors de sa première allocution à l’adresse des Russes depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. Mis en difficulté sur le front, alors que les Ukrainiens gagnent un terrain, il a appelé à une « mobilisation partielle » des réservistes.

« Ainsi, uniquement les citoyens qui se trouvent sur les listes des réserves doivent être mobilisés », a-t-il précisé, n’appelant donc pas à une mobilisation générale.

Après le discours, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a précisé que cela équivalait à la mobilisation de 300 000 réservistes. Mais il a ajouté que cela ne représentait qu’une partie infime du nombre de personnes mobilisables dans le pays, le chiffre pouvant aller jusqu’à environ 25 millions de personnes.

« Les objectifs de cette opération militaire spéciale restent inchangés », a poursuivi Vladimir Poutine dans son allocution télévisée enregistrée, sans employer le mot de « guerre », et évoquant la libération « d’un certain nombre de localités ».

D’après le président russe Vladimir Poutine, des propositions de paix ont été faites par la Russie. Mais « il est évident que l’Occident a rejeté ces propositions pacifiques et tous les accords ont été rompus, et l’Ukraine a reçu encore plus d’armes », a-t-il dénoncé. Il a également dénoncé « un chantage nucléaire ». « Tous ceux qui font du chantage grâce à l’arme nucléaire doivent savoir que ce chantage peut se retourner contre eux », a-t-il prévenu, ajoutant que la Russie était prête à utiliser « tous ses moyens »pour se« protéger ».

« Je vous annonce que nous allons appuyer leur démarche », a-t-il ajouté, concernant les référendums d’autodétermination, annoncés dans quatre localités

Vladimir Poutine devait s’adresser aux Russes mardi soir, une première depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. Mais le discours a finalement été diffusé ce mercredi matin, à 8 h (heure française), soit 9 h en Russie.

close

Ne manquez pas nos actualités!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This