HUMANITAIRESECURITESOCIETE

Burkina Faso/Défense : Une pensée positive pour les VDP et leurs familles

Dans le cadre de la célébration du 63e anniversaire des Forces armées nationales prévue pour ce 1er novembre, la Brigade des volontaires pour la défense de la patrie a reçu divers dons pour les VDP et leurs familles.

Dans l’optique de soutenir les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) dans la reconquête du territoire national, plusieurs structures ont eu une pensée généreuse à l’endroit des enfants des VDP et les femmes VDP qui ont pris des armées, laissant tout derrières elles, pour défendre la Nation.

Il s’agit concrètement des bourses d’études octroyées aux enfants des VDP afin de leur permettre de poursuivre des études dans la sérénité et en toute quiétude. Cette action intervient dans le cadre du programme ‘’l’école des héros’’, initié par l’association des héroïnes du Faso.

L’idée selon la responsable de l’association est de fournir une éducation de qualité à ces enfants et de les soutenir en ce moment où leurs parents sont au front pour la bonne cause. L’association s’est engagée à offrir des bourses scolaires d’une valeur de 75 000 F CFA à 15 enfants des VDP et un kit scolaire durant l’année scolaire 2023-2024.

Un autre acte très fort en faveur de ces supplétifs de l’armée burkinabè est celui adressé aux femmes engagées dans la lutte. Une initiative de l’association Couleur de Vie, qui a consisté à mobiliser pour 1000 femmes VDP, des dons dénommés Kits de dignité.

Des kits de dignité composés selon les informations, d’une grande couverture, des serviettes de toilette, des boules de savon, un carton de serviette hygiénique, une paire de basket, un sac de riz de 25 Kg, trois brosses à dent, 5 pâtes dentifrices et des sous-vêtements.

Selon le Lieutenant-colonel Thomas Savadogo, commandant de la Brigade des volontaires de la défense pour la patrie (BVDP), c’est une manière de rendre un hommage mérité à plus de 60 000 VDP qui ont répondu à l’appel de la Patrie et se sont engagés dans la reconquête du territoire.

Mariam Karim

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *