A LA UNEPOLITIQUESOCIETE

Crise politique au Sénégal : S’agit-il d’un coup d’Etat français en préparation ?

Les évènements que vivent les sénégalais ces derniers jours, laissent à croire qu’un complot de coup d’Etat à la manière française est en gestation, avec comme auteurs, le parti au pouvoir et ses alliés : les autorités françaises, la CEDEAO, l’Union Africaine (UA) et l’Union Européenne (UE).

Il faut prendre en compte le fait que pour des excuses fallacieuses, le président en exercice a décidé samedi 03 février 2024, de reporter l’élection présidentielle qui était prévue le 25 février 2024. Une décision controversée, qui a été approuvée lundi 05 février par les députés du parti au pouvoir, sans ceux de l’opposition, qui ont été chassés de l’hémicycle par les forces de l’ordre.

Au finish, le président Macky Sall est autorisé à rester au pouvoir, jusqu’à l’élection de son prédécesseur, le 15 décembre prochain. Soit un report de près d’un an. Pour des députés de l’opposition, il s’agit d’un coup d’État constitutionnel, orchestré par le régime en place, en complicité avec la CEDEAO et l’Union européenne.

Malgré cette attitude inacceptable et contraire aux valeurs démocratiques ; une attitude qui constitue une véritable menace à l’ordre publique, à la paix et à la stabilité, la communauté internationale reste soudée derrière les autorités sénégalaises.

D’où le questionnement légitime des analystes qui pensent que l’élection présidentielle au Sénégal causerait un problème à la France et ce scénario a été orchestré pour susciter des contestations, devant aboutir à un coup d’Etat par les militaires pro-français. Les sénégalais doivent donc faire preuve de vigilance face à cette situation créée de toute pièce par le régime de Macky Sall et ses alliés.

Fatou Ousmane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *